Le Festival de films ALIMENTERRE

Nouveauté cette année dans le département, le festival Alimenterre a été organisé à partir du mois de mai par la CASI 53, avec de nombreux partenaires : Parc Naturel régional Normandie-Maine, CivamBio53, Confédération paysanne, Adearm, Colibris, Mayenne Bio Soleil, Cinéma l’Aiglon, cinéma le Palace, cinéma Le Trianon, Espace régional, lycées agricoles de Laval, Château-Gontier, Mayenne, et des  associations de la Casi53 : Le Nymphéa, Soleil, les 3 Mondes.

6 films ont été proposés, tous ont été diffusés. C’est le film « les petits gars de la campagne » qui a été le plus demandé et qui a rassemblé le plus de spectateurs.

Bilan dans l’ordre chronologique : 

23 Octobre au cinéma l’Aiglon de saint-Pierre-des-Nids. Séance organisée par le Parc Naturel régional Normandie-Maine, le cinéma l’Aiglon et la Casi53. « Sans terre, c’est la faim » a été projeté devant 65 spectateurs, dont 40 élèves de la Maison Familiale Rurale de Pré-en-Pail. Le débat prévu avec Dominique Lemercier n’a pas pu avoir lieu, les élèves ayant dû reprendre le bus 10 minutes après la fin du film. Une discussion informelle a suivi le film avec les quelques personnes encore présentes, autour d’un verre offert par le PNRNM. 

29 Octobre à l’Espace Régional de Laval. Séance organisée par la Casi53. 

80 spectateurs pour la projection de « Les petits gars de la campagne ». échange très intéressant avec le réalisateur Arnaud Brugier et le public.

26

Arnaud Brugier

27

Public le 29 octobre

 

 

 

 

 

 

30 octobre : Le matin , visite de l’ exploitation agricole laitière de Mickaël Lepage à Changé avec Arnaud Brugier. L’après-midi, rencontre-échange sur l’agriculture à l’invitation de Rémi Bougeant (Colibris) au cinéma Le Palace de Château-Gontier : discussion avec 12 personnes présentes.

 30 Octobre au Cinéma Le Palace à Château-Gontier à 20h30. Film « Les petits gars de la campagne » Séance organisée par le cinéma Le Palace, la Casi53 et les Colibris. 210 spectateurs. Public varié, agriculteurs, adhérents d’Amap, de Biocoop, des Colibris. Echanges très intéressants entre le réalisateur Arnaud Brugier et le public.

29

6 novembre à l’amphithéâtre du Lycée agricole de Laval. Film « Les petits gars de la campagne ». Séance organisée par le Lycée agricole. Animation par Rémi Bougeant. Présence du porte-parole de la Confédération Paysanne, d’un représentant de « Terre de lien », d’une représentante de la Chambre d’agriculture, de plusieurs agriculteurs, des adhérents d’AMAP. 130 spectateurs environ, dont 90 étudiants BTS PA et BTS ACSE.

12 novembre à « La voix de Garage » à Olivet. Film « Sans terre, c’est la faim ». Séance organisée par la Voix de Garage, Soleil, Civam Bio53 et la Casi 53. Animation Dominique Lemercier et débat avec la présence de 4 paysans brésiliens, partenaires de Soleil, traduction assurée par deux interprètes. 70 spectateurs.

13 novembre à la MFR de Pré-en-Pail. Film « Les petits gars de la campagne ». Séance organisée par la MFR et le PNRNM.

Il y avait 48 spectateurs : 25 étudiants et 23 personnes de divers horizons (agriculteurs, membres du CA de l’établissement et autres)

13 novembre à l’Espace régional de Laval. Film « Nourrir les villes, un enjeu pour demain ». Séance organisée par la Casi53, CivamBio53. Animation par Dominique Lemercier, intervenants Jean-Yves Rossignol et Mickaël Lepage. Débat intéressant après un film assez polémique. 45 spectateurs.

16 novembre aux Ondines à Changé : 3 films du festival Alimenterre . séances organisées par la Casi 53, coordination Yveline Douillet :

  • « jus d’orange, une réalité acide »  dans le cadre du festival Alimenterre,  25 spectateurs dont des jeunes et enfants.

 Pas de temps prévu pour le débat mais des discussions se sont engagées dès la fin. Grand intérêt pour ce documentaire.

  • « Quand les éléphants se battent, les herbes sont piétinées »  dans le cadre du festival Alimenterre,  34 spectateurs, film suivi d’un petit moment informel de discussion.  Qualité du film appréciée.
  • « Food savers »  dans le cadre du festival Alimenterre. 46 spectateurs

44 personnes sont restées à l’intervention qui a suivi sur le thème de la lutte contre le gaspillage alimentaire:

Thierry Lalonnier, chef de cuisine au lycée agricole de Laval a fait une présentation des différentes actions qu’il mène et a échangé avec le public Le temps prévu de son intervention était trop court, le public aurait souhaité poursuivre ces échanges.

18 novembre à l’Espace régional de Laval. Film « Sans terre, c’est la faim ». Séance organisée par Casi 53. Débat animé par Dominique Lemercier. 27 spectateurs

19 novembre au cinéma Le Trianon du Bourgneuf-la-Forêt. Film « Les petits gars de la campagne ». Soirée organisée par l’association du cinéma Le Trianon. Débat animé par François Berrou de l’AFOC. 

Débat très intéressant avec 185 spectateurs, dont beaucoup d’agriculteurs.

20 novembre, Lycée agricole de Château-Gontier. Film « Les petits gars de la campagne ». Séance scolaire organisée par le Lycée. projection du film  au LEPA à 15h30 devant 6 enseignants et 32 élèves: 16 de 1ère Agri, et 16 de Terminale Agri.
30mn de débat + des apports préalables et échanges et travaux les semaines suivantes, en appui à l’enseignement.
Les interventions d’environ 5 élèves montrent des points variés. Ceux d’origine non agricole semblant plus nettement interpellés.

21 novembre au Nymphéa à Evron. Film « Quand les éléphants se battent, l’herbe est piétinée ». Séance organisée par Le Nymphéa et les Trois Mondes.  70 spectateurs. Débat animé par Dominique Lemercier. Lien avec l’exposition « parcours de paysans pauvres, de l’Inde rurale aux bidonvilles ». 

27 novembre à Mayenne Lycée Rochefeuille . 

Film « Nourrir les villes, un enjeu pour demain » 

100 lycéens : 

5 classes ont vu le film. BTS2, Term et 2nde  bac technologiques, 1ere et
term bac pro vente, soit une centaine d’élèves.
Mickael Le page, Civam bio et jean Marie Poitevin, Asso Guy Poitevin Inde
Mayenne,  étaient invités pour participer au débat.
Le débat a surtout tourné autour des modèles agricoles. Les 2 intervenants  ont apporté des éclairages très intéressants :
agriculture familiale, biologique, avec une ouverture sur le monde,
questionnant les jeunes.
Dans la salle, les questions, remarques sont venues de BTS, l’échange a
été très riche. les étudiants et les élèves sont repartis certainement,avec des questionnements, des réflexions et une autre vision de l’agriculture, pour certains… M. Lepage a parlé de son exploitation bio, avec beaucoup de passion, d’arguments très  pertinents et percutants. Suite au débat, Les élèves de 2° GT , qui ne sont pas intervenus dans le débat, ont eu l’occasion d’en reparler avec leur enseignant : Le  sujet du film les a beaucoup intéressés, ils sont majoritairement défavorables au modèle industriel présenté dans le film, et voudraient visiter la ferme de M. Lepage, la prof est partante.
Le lycée est prêt à renouveler l’expérience l’année prochaine.

Film « Les petits gars de la campagne »
50 lycéens ont vu le film : 2  classes de BTS, pas de débat juste après la séance, faute de temps. Mais l’enseignant étudie la PAC avec les étudiants, donc fera référence au film, pendant ses cours.

Film « Jus d’orange, une réalité acide » 

 3 classes de bac pro vente (2°, 1ere, et term), 1 classe de term bac pro
Agricole, soit 80 élèves ont vu ce film
. Tous l’ont apprécié, forme
courte, le sujet attrayant pour les élèves. Pour certains, c’est la grande
découverte : qualités des produits, parcours du produit, teneur en sucre,
surconsommation en Europe, …Les enseignants , après le film, ont utilisé
les dossiers pédagogiques du site, et le quizz., qui a très bien marché.
Les profs sont également très contents. La forme courte permet de
travailler après sur le sujet.